Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Mboudaye : suspension levée pour Toubacouta, Fils de Batling Siky averti

Après audition des lutteurs et de l’arbitre qui n’avaient pas encore déféré à la convocation, le lutteur Toubacouta a vu sa suspension levée par la CRD du CRG de Kaolack.

Pour avoir été absents lors de la première audition, l’arbitre Birame Diouf ainsi que des lutteurs comme Toubacouta avaient été suspendus jusqu’à comparution. Une audition qui a eu lieu jeudi 13 janvier 2022.

Lors de son face-à-face avec la Commission Règlement et Discipline, le lutteur Cheikh Ahmadou Bamba Sarr a nié les faits qui lui sont reprochés. Alors, vu l’absence de preuve de culpabilité, la suspension a purement et simplement été levée pour ce lutteur. C’est le cas pour Cheikh Maguèye Sèye de l’écurie Ocass Mbollo. De son côté, le lutteur Mamadou Moustapha Sall a été averti.

Quant à l’arbitre Birame Diouf, il a été moins chanceux avec une suspension ferme de deux ans. En effet, « après audition, la CRD constate le non-respect du règlement par l’arbitre ».

Aussi, la Commission Règlement et Discipline a étudié les cas de beaucoup d’autres lutteurs qui ont eu à participer à ce gala de Mboudaye Sérère. Dans leur majorité, ils ont écopé d’une sanction financière de 5.000 à 10.000 FCFA.

Pour rappel, le promoteur Mbagnick Codou Loum avait organisé un gala de lutte à Mboudaye, du 26 au 28 décembre 2021. Gala qui n’était pas allé à son terme puisque le promoteur avait décidé, séance tenante, de diminuer la mise. Et des lutteurs avaient été accusés de rentrer avec des bœufs qui ne leur appartenaient pas, entre autres griefs à leur encontre. Lors de la première édition par la CRD du CRG de Kaolack, ledit promoteur avait écopé d’une suspension ferme de quatre ans.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...