Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Médaillé d’or des 120 kilos, Abdou Kadri reçu par le président du Niger

Abdou Kadri dit Issiaka Issiaka, récent champion CEDEAO des 120 kilos, a été reçu par le président nigérien.

Il y a quelques jours, nous relations ici, les félicitations de l’Etat burkinabé à l’endroit de son équipe nationale de lutte, pour la seule médaille d’argent glanée à Dakar, au Tournoi de la CEDEAO (4-6 novembre 2021). Et voilà que, au Niger, c’est le président de la République lui-même, Son Excellence Mohamed Bazoum, qui a reçu et félicité le médaillé d’or dans sa catégorie, Abdou Kadri alias Issiaka Issiaka. « Je suis fier de toute l’équipe, notamment de Issiaka Issiaka pour son titre de champion des 120 kg. Je remercie également la fédération et l’encadrement technique qui ont accompagné les athlètes pour la réalisation de cette performance. Vous avez hissé haut le drapeau de notre cher pays, le Niger », a dit le Chef de l’Etat.

En voilà une autre preuve de respect, de considération et de reconnaissance pour les lutteurs d’autres pays. Au moment où les cinq médailles d’or du Sénégal, lors de la même compétition, n’ont pratiquement aucune valeur. Cey, Gni meun kott amouniou mbaam.

Pour rappel, Issiaka Issiaka a été fois Sabre d’or du Niger. Mais, à Dosso, en 2016, il a été doublement battu par Mouhamadou Moustapha Sène dit Sélé Mélé (100 kilos). Il a aussi été battu par Modou Faye Ordinateur lors du tournoi international du Burkina. Mais, à Dakar, après avoir évolué à la catégorie des 120 kilos, il a pris sa revanche en dominant, sur ses terres, le Sénégalais Mouhamed Bousso alias Boy Faye. Et c’est peut-être bien lui qui a empêché à coach Ambroise Sarr de réaliser son rêve fou de toujours, à savoir remporter toutes les médailles d’or en jeu dans une compétition. En effet, tous les quatre autres lutteurs sénégalais étaient médaillés d’or dans leurs catégories respectives.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...