Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Ngagne Sène, vainqueur du gala de 10 millions de Diak’s

Le gala de Diak’s, ce dimanche 2 janvier 2022, est remporté par Ngagne Sène, aux dépens de Georges Sarr.

Toutes les trois catégories de poids ont fait le plein, soit au total cent vingt-huit (128) lutteurs : 32 légers, 64 moyens et 32 poids lourds.

Les internationaux en force

Tous les cinq lutteurs qui ont composé la récente équipe du Sénégal, au Tournoi de la CEDEAO, étaient en nguimb, à Iba Mar Diop. Il s’agit de Moussa Faye (66 kg), Ngor Niakh (76), Gandia Fama (86), Ordinateur (4100) et Boy Faye (120 kilos).

D’ailleurs, deux parmi eux ont disputé la finale au niveau des poids légers. Et c’est Ngor Niakh, encore lui, qui a eu le dernier mot devant Moussa Faye. Dans la catégorie des moyens, Gandia Fama n’a perdu qu’en finale, après recours, face à un autre lutteur qui était avec lui en regroupement en équipe nationale, Abou Assegf en l’occurrence.

En revanche, les deux Lions dans la catégorie des lourds n’ont pas été au rendez-vous. Ordinateur s’est fait battre par Thiaka Faye, en ¼ de finale, dans un combat assimilé par beaucoup à de la combine. Boy Faye, lui, a perdu en demi-finale devant Georges Sarr, futur finaliste malheureux. Ibou Ndiaye a été éliminé aux points par Libidor, lui-même battu par Ngagne Sène.

Les légers se sont partagé 2 millions, les moyens 3 millions et les poids lourds 5 millions. Et, à chaque niveau, la clé de répartition est la même : 50% de la mise pour le vainqueur, 35% pour le finaliste, 5% pour chacun des demi-finalistes pendant que les ¼ de finalistes se partagent les 5% restants.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...