Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Ordinateur honoré chez lui, sous les lacrymogènes

Le gala de lutte de Ngane, prétexte pour honorer le champion Ordinateur, s’est passé dans une grande confusion.

Il est bien le double champion du Sénégal en titre, dans sa catégorie des 100 kilos. Il est récent champion de la CEDEAO, dans cette même catégorie. Il est d’un talent suffisamment rare pour mériter l’admiration. Il a une technique au-dessus de la moyenne. Sa notoriété, en lutte sans frappe en particulier, ne fait plus débat. C’est vrai. Cependant, Modou Faye dit Ordinateur a encore un travail à faire pour garder une bonne image. Choisi par le promoteur Ousmane Ndiaye pour être honoré, en reconnaissance de son parcours somme toute enviable, dans son propre village de Ngane Niakhar, samedi 11 décembre 2021, le lutteur s’est comporté d’une manière qui a frustré plus d’un. Quand il est arrivé, aux environs de 23h, il s’est affiché avec une trentaine de personnes qui le suivent dans ses tours d’enceinte. C’est la confusion totale. Ils passent partout, y compris dans l’enceinte où les combats sont suspendus quelque moment.

Les nombreux supporters qui étaient dehors de manifester, poussant les Gendarmes à lancer des lacrymogènes pour mettre en quarantaine une foule déchainée. Dans l’enceinte, tout le monde se bouche le nez. L’atmosphère est indescriptible.

Ensuite, Ordinateur et ses accompagnateurs prennent place à côté de l’enceinte, empêchant nombre d’amateurs de suivre le gala comme ils voulaient.

Dans l’enceinte, on a quand même eu droit à des combats de haute facture. Dans la catégorie des poids moyens (300.000), Abdou Ndiaye a pris le dessus sur Youssoupha Fall. Concernant les lourds (700.000), c’est Yankhoba Sarr de Niodior, ancien international, qui a battu, en finale, Omar Ndongue dit Famara, de Cimal.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...