Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Ordinateur sur son 1er combat en frappe : « Ce que j’ai ressenti en entrant au stade… »

Quelques jours après son combat victorieux et sa mobilisation exceptionnelle, Ordinateur refait son baptême du feu en lutte avec frappe et se fixe des objectifs.

« C’est un combat que j’ai très bien préparé. Nous avons fait ce que nous devions faire. »

« On a bien dit lutte avec frappe net non frappe avec lutte »

« Je ne trouve qu’il n’y a pas beaucoup de différence avec la lutte simple. La seule différence c’est la frappe. Mais, comme on a bien dit lutte avec frappe net non frappe avec lutte, je sais à quoi m’en tenir. Les fondamentaux de la lutte, nous les avons déjà. »

« Mes fans et supporters, je leur dois une dette »

« En entrant au stadium Iba Mar Diop, le jour du combat, j’ai senti quelque chose de particulier, par rapport surtout à mes fans et supporters. Je n’ai jamais douté de ma victoire. Mais, que les gens se soient mobilisés de la sorte et n’aient cessé de crier pour me pousser vers la victoire m’a véritablement touché. Ils ont fait leur devoir envers moi. C’est moi qui leur dois une dette. »

« Il y aurait eu beaucoup plus de supporters si… »

« Par la grâce à Dieu, je suis aimé des supporters qui ont eux-mêmes acheté leurs propres tickets pour me soutenir. Et n’eût été le retard apporté au démarrage du gala, il y aurait eu beaucoup plus de supporters. Les élèves, par exemple, n’ont pu se déplacer car il faisait nuit. Aussi, des connaissances et de bonnes volontés m’ont soutenu. Je ne les remercierai jamais assez. »

« J’ai bien intégré les conseils d’Ambroise Sarr »

« A quelques jours du combat, j’ai lu, dans vos colonnes, le coach de l’équipe nationale nous donner des conseils en nous demandant de privilégier la lutte pure. Il nous demander de juste provoquer l’adversaire pour ensuite l’amener à lutter. J’ai bien intégré les conseils de mon coach. »

« Je remercie, dans son ensemble, l’école de lutte Boy Niang »

« Aussi, je remercie mon école de lutte dans son ensemble, l’école de lutte Boy Niang. Ils n’étaient pas obligés de se déplacer comme ils l’onbt fait derrière moi. J’en suis sensible. Et je saurai être reconnaissant. »

« Je mesure bien l’énormité de la tâche qui m’attend »

« Dès le lendemain du combat, j’ai oublié cette victoire. Il me reste tellement de chemin à faire que je n’ai pas le temps de m’appesantir sur une victoire, quelle qu’elle soit par ailleurs. Je pense déjà au prochain combat. Et je suis prêt à affronter tout lutteur que me trouvera mon staff. Comme tous les lutteurs, j’ai la couronne de Roi des arènes dans mon viseur. Et je mesure bien l’énormité de la tâche qui m’attend. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...