Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Pape Ndiaye Sossokh et Ordinateur s’imposent à Gaal gui et à l’Arène nationale

Le terrain Gaal gui a refusé du monde, Mbayang Loum et Maodo Faye ont mis une ambiance invivable et les 148 lutteurs en lice ont livré des combats de rêve. En somme, le Promoteur Mbaye Kalom a réussi son gala, à tous points de vue. 32 lutteurs dans la catégorie des poids légers, 66 dans la catégorie des poids moyens et 50 chez les poids lourds se sont partagé une mise de trois millions de francs.

Au niveau des poids lourds, Pape Ndiaye dit Sossokh, vainqueur de Grand Mbagnick en demi-finale, a sorti, en finale Ismaila Niang qui. Sur le 1.500.000 en jeu, Sossokh rentre avec 750.000 contre 525.000 pour le finaliste malheureux. Les demi-finalistes sont repartis avec 75.000 chacun. Chez les poids moyens, Siny Sembène (450.000) a battu en finale Moussa Sow Sarr alias Olympique (315.000). Enfin, au niveau des poids légers, Assane Diouf (300.000) s’est imposé devant Pape Ngom (210.000).

Du côté de l’Arène nationale, le CNG avait misé 5 millions de francs. En finale chez les lourds, Ordinateur a battu Paul Menthe et gagné 1.250.000 sur les 2,5 millions en jeu. Dans la catégorie des poids moyens, Monument Ndianda (750.000) a sorti Niagass 2 (525.000). Dans la dernière catégorie de poids, Ya Moukhamed Ndong (500.000) a battu Eubeuli bou Ngane (350.000) en finale.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...