Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Préparation et départ en catastrophe : les Lions du Beach-Wrestling mal barrés ?

Il est vrai que les Lions du Beach-Wrestling ont quitté Dakar jeudi pour se rendre à Singapour. L’équipe nationale va donc participer aux qualifications aux Mondiaux de la discipline. Cependant, les conditions dans lesquelles Ordinateur et Cie sont partis peuvent pousser à réfléchir.

Ce n’est que le Mercredi 7 Juin 2023 que les lutteurs ont été saisis pour rejoindre l’Arène nationale et quitter le Sénégal le lendemain jeudi. Le coach Bafa Guèye, qui sert à Bassoul comme Professeur d’EPS, a quitté cette partie des Îles du Saloum le jeudi même pour prendre l’avion à peine arrivé à Dakar. Il n’y a donc pas eu de regroupement des lutteurs. Encore moins de séance avec le tout nouveau coach national.

Le nouveau coach a quand même la chance de connaitre individuellement les pensionnaires de la Tanière. Mais a-t-il eu le temps nécessaire pour s’imprégner des règles de cette nouvelle discipline qu’est le Beach-Wrestling ? Le DTN et les deux arbitres (Sitor et Malick), qui ont appris le règlement aux lutteurs lors du dernier regroupement puis en Tunisie, étant laissés à Dakar, quel technicien pour expliquer les détails techniques aux lutteurs ? Arriver le vendredi après plusieurs heures de vol et compétir juste le lendemain samedi ne pourrait-il pas poser un réel problème de récupération pour les athlètes ? Dans ces conditions, faut-il attendre certaines performances des lutteurs ?

S’ils s’en sortent avec des résultats probants, ce qui est bien possible malgré tout, ils le devront plus à leur métier, à leur talent et leur savoir-faire qu’à une bonne préparation du tournoi.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...