Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Remplacement de Lansana Coly : Alioune Diouf sur les tablettes du CNG

« Et si les jours de Lansana Coly à la tête de l’équipe nationale masculine de lutte olympique, comme coach, étaient comptés ? », nous demandions-nous dernièrement dans nos colonnes.

Effectivement, le CNG voudrait faire payer à Lansana Coly ses sorties jugées « malencontreuses » contre l’instance dirigeante de la lutte. D’ailleurs, des noms seraient cités pour prendre le relais. Et, justement, parmi ceux qui sont sur les petites feuilles du CNG, il y a, en bonne place, Aliou Diouf de Yerwago.

Premier détenteur du Drapeau du chef de l’Etat (en 1984 à Dakar), Aliou Diouf fut un très grand champion en lutte sans frappe. Plus tard, après avoir eu une bouse de la Solidarité internationale, il va s’exiler en France où il s’installa pour ne se concentrer que sur la lutte olympique. C’est donc une discipline qu’il maitrise très bien. D’ailleurs, il a eu à rayonner jusqu’à devenir 6e mondial dans sa catégorie de poids.

Alors, si le CNG trouve un accord avec lui sur les termes du contrat et tout, il pourrait devenir le coach national de l’équipe masculine de lutte olympique. Pourvu qu’il accepte de quitter la France où il vit depuis maintenant plusieurs années.

Abou NDOUR 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...