Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Réunions houleuses au CNG : la case de Bira brûle

Ces dernières semaines, l’on a assisté, au CNG, à des réunions houleuses où les positions sont loin d’être uniformes.

Au CNG, actuellement, la tension monte, monte. Il est vrai que les rencontres de la nouvelle équipe du CNG ont souvent été empreintes de tension. Mais ce qui s’est passé ces deux dernières semaines est révélateur d’un malaise total au sein de l’instance dirigeante de la lutte. Et la principale raison est l’adoption ou non de la pesée dans les galas de lutte sans frappe, ainsi que l’introduction des trois catégories de poids. 2e vice-président du CNG chargé de la lutte sans frappe, l’ancien Roi des arènes, Manga 2, est foncièrement contre la présence de la balance dans l’arène. Une position battue en brèche par une bonne partie des membres du Comité exécutif, dont le président lui-même, Bira Sène. Alors, selon nos caméras installées régulièrement dans la salle de réunion du CNG, « ça a chauffé ces dernières semaines. Manga 2 campe sur sa position alors que le président Bira, soutenu par bon nombre de ses collègues, tient à ce que continue effectivement la pesée dans les galas. Alors, chaque partie maintient sa position. Mais Bira semble dorénavant décidé à prouver que c’est bien lui le président et la personne morale du CNG. Il tient à se faire respecter car, comme on le sait, c’est bien lui qui doit rendre des comptes à la fin de la mission ; et non quelque vice-président que ce soit. Je ne veux entrer dans les détails, mais les dernières réunions ont été effectivement houleuses. Mais, en grand responsable, Bira tient à ce qu’on lui reconnaisse sa personnalité et son rôle de maitre ».

Pour rappel, lors du gala de Diak’s (5 millions du 14 novembre, à Iba Mar Diop), Manga 2, outré par l’expérimentation des trois catégories et la pesée, avait tout bonnement préféré bouder.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...