Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Sabre National du Niger : les favoris, les vraies chances, les outsiders…

La 43e édition du Sabre national du Niger se tient à Diffa, à 1475 kilomètres de la capitale Niamey, à partir du samedi 25 décembre 2022.

Fins de stage des arbitres depuis mercredi

Entre le lundi 19 et le mercredi 21 décembre 2022, à Diffa, s’est tenu un stage de recyclage de 20 lutteurs, dont 8 anciens lutteurs et 8 stagiaires de l’INJS. « En tant que Secrétaire général de la CCA, je suis très satisfait du déroulement de la formation. On a beaucoup profité de l’expérience de nos doyens anciens arbitres avec la participation de notre expert Malame Barka. Nous sommes prêts pour le démarrage de la compétition », informe l’arbitre Moustapha Yahya Souley.

Délégations attendues ce jeudi, cérémonie officielle vendredi

Toutes les délégations devant participer à ce rendez-vous national de la lutte au Niger sont attendues à Diffa, ce jeudi 22 décembre 2022. Le vendredi matin, il y aura la réunion technique, suivie de l’ouverture officielle dans l’après-midi. Et les compétitions vont démarrer samedi matin à 8h00 du matin.

Issaka Issaka va-t-il se succéder à lui-même ?

Vainqueur de la dernière édition, à Niamey, Kadri Abdou dit Issaka Issaka sera un sérieux candidat au titre. C’est lui, le Lion de Dosso, qui avait éliminé, à Dakar, lors du dernier tournoi de la CEDEAO, le Sénégalais Boy Faye. À côté de lui, le Prince de Maradi, Aibo Assan (battu à Dakar par Ordinateur), vice-champion en titre, sera aussi parmi les favoris. Aussi, il y a deux lutteurs de Taoua, Zakirou et Moura Hassan (ce dernier a quitté Dosso pour rejoindre Tahoua), dont les chances de victoire finales sont réelles.

Parmi les secondes chances, il y a Aminou Ibrahim de Niamey, Mansour Issa de Diffa et Adama Abdou de Niamey (ancien 120 kilos de l’équipe nationale). Enfin, il y a des outsiders qui peuvent créer la surprise. C’est le cas, par exemple, du vétéran Yacouba Adamou s’il est effectivement sélectionné dans l’équipe de Niamey.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...