Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Sargal Alioune Sarr : Général Malika met fin à la razzia de Serigne Ndiaye 2

97 lutteurs étaient sur la ligne de départ, dans les 3  catégories de poids (14 lourds, 43 moyens et 40 poids légers), pour se partager les 4 millions mis en jeu par Bamba Faye à l’occasion de l’hommage rendu à Dr Alioune Sarr, ancien Président du CNG.

Parmi les 14 lutteurs poids lourds, Serigne Ndiaye 2 et Général Malika, finalistes du gala de 6 millions de la veille, étaient sans doute les favoris, malgré la présence du teigneux Boy Marone. D’ailleurs, ce dernier, bien qu’ayant contraint Serigne Ndiaye 2 à une mi-temps sans résultat, en 1/8 de finale, finira par plier.

Alors, comme si la finale était encore programmée, Serigne Ndiaye 2 et Général Malika, vainqueurs respectifs de Batista et Bulldozer en ½ finales, se croisent de nouveau. C’est un derby. Un remake.

Serigne Ndiaye met la pression sur son adversaire qu’il accule sans succès. Il tente de lui refaire le coup de la veille avec un plaquage mal pajusté. Alors, Général réussit à le projeter vers lui avant de le ceinturer. S’en suit une chute de Serigne Ndiaye dont c’est la 4e défaite de la saison (2 contre Général Malika, 1 contre Ibou Ndiaye et  1 autre par décision médicale devant Doudou Sané, au Drapeau du chef de l’Etat).

Sur les 2 millions en jeu, Général gagne 1.000.000 contre 700.000 pour Serigne Ndiaye 2 et 100.000 pour les ½ finalistes.

Au niveau des poids moyens, Pape Ndiaye dit Sossokh a battu Bass Ndong en finale. Ils rentrent respectivement avec 600.000 et 420.000 FCFA

Chez les légers, Ya Mouhamed Ndong (400.000) a battu en finale Assane Diouf (180.000 FCFA).

Le stadium Iba Mar Diop n’avait certes pas affiché plein. Mais Faya Mbodj et Momo Ngom ont assuré une animation de feu.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...