Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Sélections au Drapeau du chef de l’Etat : le jeu de yoyo des régions

Pour cette édition 2022 du Drapeau du chef de l’Etat, comme pour les autres d’ailleurs, le CNG avait demandé aux différentes régions de communiquer leur date de sélection afin que celle-ci soit supervisée par l’instance dirigeante de la lutte. Mais, la réalité est qu’il n’y a de sélection que de nom. En effet, dans des régions comme Fatick, Dakar, Kaolack, Diourbel, Thiès, les sélections se font en réalité bien avant le jour-J. Ce qui fait que, quand arrive ce fameux jour communiqué au CNG, ce n’est plus que de la formalité. Les régions s’organisent pour que seuls les lutteurs visés avant terme se présentent lors de la sélection. C’est la principale raison pour laquelle presque aucune de ces régions suscitées ne communique jamais son jour de sélection. De peur que  des lutteurs non ciblés, mais qui peuvent bien gâcher la fête en éliminant les « élus » ne se présentent.

Voilà pourquoi presque plus de 75% des listes des sélectionnés sont officieusement confectionnées avant même le jour-J.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...