Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Siteu et Papa Sow se font face dans une sportivité qui cache mal leur ferme décision

Le Jakarloo entre Siteu et Papa Sow a finalement eu lieu, ce Vendredi 30 Septembre 2022, à Ouagou Niayes. Et les deux adversaires du 6 Novembre 2022 n’ont pas déçu. Loin de là.

Le Promoteur fait l’unanimité

Le jeune promoteur Mansour Ba, patron de la structure Jambar Production, n’est pas loin d’être un modèle pour les deux lutteurs du jour. Papa Sow comme Siteu ont mis en exergue ses valeurs autrement honorables et son penchant vers le social.

Le Préfet de Dakar et le CNG en prennent pour leurs grades

L’interdiction de leur face-à-face de mardi dernier, par le Préfet de Dakar, pourtant saisi par le CNG, est mal passée. Mansour Ba s’est occupé du CNG tandis que Siteu et Papa Sow ont envoyé des missiles au Préfet de Dakar.

Des retards de plus d’une heure de part et d’autre

Dans les avenants d’avant face-à-face, il était bien indiqué l’heure d’arrivée des deux lutteurs. Ainsi, Papa Sow était convoqué à 17h00, Siteu à 17h30. Mais le premier est arrivé à 18h15 dans la salle et le deuxième à 19h11. Seulement, Sawrou Fall, qui assurait l’intérim du manager de Papa Sow (actuellement au Baol), explique que son lutteur était arrivé depuis longtemps mais attendait la présence du CNG. Quant à Max Mbargane, il explique le retard de Siteu par le changement de lieu qui a perturbé le chemin de son poulain.

Une minute de silence pour Fatim Dabakh

Notre consœur Fatim Dabakh est rappelée à Dieu ce vendredi. Et on a sacrifié à la tradition en lui réservant une minute de silence pour des prières, avant le démarrage du face-à-face. Repose en paix Fatim !

Un parrain aux anges

Le parrain de cette journée du 6 Novembre 2022 s’appelle Babacar Thiam. Ce monsieur, qui dit avoir aidé bien de lutteurs dont Tapha Guèye, s’est dit ému et très honoré par cette distinction. Et de donner rendez-vous avec plein de surprises le jour-J.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...