Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Soutien à Mouhamed Ali : le rôle salué du Président du CNG

Dans une de nos publications d’hier, nous annoncions le geste de haute portée du ministre des Sports à l’endroit de Mouhamed Ali, alité et hospitalisé à Thiaroye. En effet, Yankhoba Diattara a remis une enveloppe de deux millions à l’ancien lutteur du Walo. Et l’argent a été remis au destinataire par un petit groupe formé du Directeur administratif Ndiamé Diop, du Directeur de la DAPS et du Président du CNG.

Justement, ce dernier a joué un rôle de premier plan dans cette action du ministre. En effet, selon nos radars scotchés quotidiennement au ministère, Mouhamed Ali avait bien saisi Bira Sène pour lui faire part  de son besoin de soutien pour régler les nombreuses dépenses liées à la maladie. « Le Président Bira a saisi le ministre d’un SMS pour l’informer de la situation du lutteur, pendant que ce dernier était en voyage à Munich. Mais, sans tarder, le premier responsable du sport a diligenté l’affaire et une somme de deux millions a été décaissée pour soutenir le grand champion. Comme il l’avait fait pour la regrettée Kène Ndoye qui, en plus d’avoir été indemnisée à hauteur de dix millions, avait été assistée pendant sa maladie par les services du ministère », nous confie une source très proche du cabinet du ministre.

C’est quand même un geste à saluer, venant du ministre des Sports. Et Mouhamed Ali, selon toujours nos sources, « a vivement remercié le Président Macky Sall, le ministre Yankhoba Diattara ainsi que le Président du CNG qui en a fait sa propre affaire jusqu’à ce que solution soit trouvée ».

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...