Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Sponsoring : Tapha Tine et Boy Niang menacent Thialis

Tapha Tine et Boy Niang 2, qui ont fini de lutter depuis le 19 décembre 2021, attendent toujours leur argent de sponsoring.

Tapha Tine (Baol Mbollo) et Boy Niang 2 (Boy Niang) se sont affrontés le 19 décembre 2021, à l’Arène nationale. Ce fut un combat sanctionné par la victoire du Géant du Baol par disqualification, après que le Pikinois a eu cinq avertissements.

Mais depuis, le face-à-face d’après-combat tarde à se tenir. Face-à-face après lequel les deux lutteurs devront rentrer dans leurs fonds, par rapport à l’argent de sponsoring. « Par deux fois, le rendez-vous a été calé ; mais rien jusqu’ici », nous révèle une des deux parties. Et l’autre partie d’aller plus loin en apportant plus d’explications. « Depuis lors, on attend le promoteur. Il est vrai que, dans le contrat qui nous lie à lui, il est bien dit que le face-à-face doit se tenir, au plus tard, un mois après le combat. Donc, il est encore raisonnablement dans les délais, jusqu’au 19 janvier 2022. Mais, passée cette date, il va nous entendre s’il ne respecte pas son engagement envers nous. »

Le promoteur Pape Thialis Faye, dont on dit qu’il est candidat à la Mairie de Mermoz, a donc une semaine pour tenir son face-à-face et libérer les deux lutteurs.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...