Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Tapha Tine lance un message très fort aux autorités, après la CAN

Sensible à l’engouement créé par la victoire des Lions à la CAN, le chef de file de l’écurie Baol Mbollo saisit l’occasion pour parler aux autorités de ce pays.

Depuis quelques jours, et en particulier après le sacre historique de nos Lions à la CAN de football au Cameroun, il n’y en a plus que pour le ballon rond. Et la liesse populaire qui s’est emparée de la capitale sénégalaise lundi, sans parler de la journée déclarée chômée et payée, en dit long sur l’importance et les conséquences que peut avoir ce succès sur la vie des Sénégalais. Comprenant bien qu’il faut battre le fer pendant qu’il est chaud, Tapha Tine a pris la balle au rebond pour lancer un message fort aux autorités du pays. « Je vais commencer par féliciter les Lions du foot qui ont été très généreux dans l’effort, ont montré de l’abnégation et de la discipline jusqu’à ce que Dieu décide que le trophée rentre au Sénégal. Je n’oublie pas le Président de la République, Son Excellence monsieur Macky Sall, le ministre des Sports Matar Bâ, le président de la Fédération, Me Augustin Senghor, et son équipe. Mais aussi et surtout le peuple sénégalais, dans son ensemble, qui a manifesté un soutien indéfectible aux Lions. J’ai eu de la chair de poule en voyant les jeunes marcher de Pikine, de Guédiawaye, des Parcelles Assainies ou de Rufisque pour rallier le centre-ville et accueillir les Lions. Alors, j’ai vite compris qu’il y avait un déclic. C’est le moment ou jamais de penser à la formation et à l’insertion de cette jeunesse qui a monté qu’elle sait se tenir comme in seul homme pour l’intérêt suprême de la nation et de ses fils. Qui néglige sa jeunesse néglige  l’avenir de son pays, c’est connu. La décennal 2002-2012 ne pouvait qu’aboutir au déclic que nous avons vu aujourd’hui. Encore une fois, je lance solennellement un appel à l’Etat afin qu’il pense à former davantage et à insérer cette jeunesse debout pour accompagner le développement de son pays. Je ne peux terminer sans apprécier, à sa juste valeur, la cohésion nationale née de cette victoire, entre les différentes couches sociales de ce pays que nous aimons tant. Voilà comment on a vu les politiciens, du pouvoir comme de l’opposition, se donner la main pour fêter ensemble cette très belle victoire. Quelle belle image ! Vive le sport ! Vive le football ! Vive la nation sénégalaise ! », a dit le théoricien de Takh Ci Rip.

Comme quoi, nos lutteurs ne savent pas qu’être nus et se donner des coups dans une enceinte. Ils viennent de montrer, à travers Tapha Tine, qu’ils peuvent aussi faire preuve de patriotes accomplis et apprécier froidement l’actualité afin de lui donner un contenu.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...