Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Techniciens du Niger et du Togo félicitent le sélectionneur national ivoirien

Que le sélectionneur national de la Côte d’Ivoire intègre la Commission des coaches de l’UWW a été bien accueilli par les techniciens de la Sous-région.

L’article que nous avons publié, concernant l’intégration de la Commission des entraineurs de l’UWW par le sélectionneur national ivoirien, KOUAKOU Paulin, a fait réagir bien des techniciens de la CEDEAO. Après avoir lu le papier, ils ont tenu à manifester leur satisfaction et féliciter le coach de la Côte d’Ivoire, voire le président de la fédération ivoirienne. « Oh président, félicitations. Vous avez mes encouragements », a écrit Malam Barka Akoda, Directeur Technique National du Niger depuis plusieurs années maintenant. Son compatriote et coach de l’équipe nationale de lutte a aussi réagi. « Mon frère, je viens de lire, à l’instant, votre nomination au sein de l’UWW. Je te félicite beaucoup. Bon courage et bon vent. Ça va surtout aider à faire grandir notre association. On va vous donner mandat pour que vous puissiez parler au nom de l’association des coaches de la CEDEAO, au sein de cette instance. Vraiment,  ça nous fait beaucoup plaisir. C’est une opportunité pour nous, pour que l’UWW puisse aider notre association à grandir et à former des entraineurs », a dit coach Manzo, dans un message qu’il a bien voulu nous faire parvenir.

De son côté, le Directeur Technique National du Togo, Esso-Rouram Zakari dit Zak, a trouvé la nouvelle très bonne. « Mes félicitations au coach KOUAKOU Paulin de la Côte d’Ivoire. C’est un frère, un ami de longue date. Je m’amuse à faire un  stage d’entraineur avec lui. On s’est croisés en 2007 pour un stage d’entraineur dans le cadre de la CONFEJES, à Niamey. Aussi, on a fait ensemble un stage d’arbitre à Abidjan, en 2009. C’est un coach qui se bat pas mal, qui donne le meilleur de lui-même pour rehausser le niveau de la lutte africaine et olympique dans son pays. Comme moi, il se bat pour la lutte. On a fait un bon choix. Chapeau à lui ! Que le Tout Puissant veille sur lui ! »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...