Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Thiacka Faye très amer : « pourquoi je ne suis pas parti à Kaolack »

Cela fait plusieurs années que Thiacka Faye a porté les couleurs de la région de Kaolack. Même quand il n’a pas lutté, comme ce fut le cas à Diourbel en 2022, il a accompagné le staff technique et les lutteurs sélectionnés. Mais, à St Louis, lors de la 23e édition du Drapeau du chef de l’Etat, le Baobab de Koungkoung et ancien pensionnaire de l’équipe nationale va porter les couleurs de Kaffrine. « Peut-être que le coach n’a plus foi en mes qualités. J’étais en contact avec eux jusqu’au dernier moment quand ils m’ont fait savoir que je serais en compétition avec Radiakhé. Alors là, je leur ai répondu que Radiakhé est mon jeune frère et que je ne serai jamais en concurrence avec lui. Tout de suite après, la région de Kaffrine m’a contacté pour dire qu’elle n’avait pas de lutteur dans la catégorie des 120 kilos. Je n’ai pas hésité à y aller », explique le lutteur.

Sossokh et Radiakhé changent de catégories

Dans l’équipe de Fatick, on n’a pas retrouvé Adama Thior dans les 66 kilos, pour raisons de maladie. Aussi, Ngor Niakh (76 kilos) est retourné à Fatick. En revanche, Pape Ndiaye alias Sossokh et Radiakhé seront bien là, même s’ils passent respectivement de 86 à 100 kilos et de 100 à 120 kilos.

Abou NDOUR

Sélection de Kaolack

66 kilos : Mady Thior et Balla Guène

76 kilos : Babacar Thiam dit Ndigue Mama et Mody Diop

86 kilos : Alioune Badara Diouf dit Internet et Moustapha Sathie

100 kilos : Pape Ndiaye alias Sossokh

120 kilos : Lamine Diop dit Radiakhé

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...