Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Tolac 2023 : les 5 Lions du Sénégal connus, avec 2 changements

Depuis quelque deux semaines, dix lutteurs (ils étaient 11 au départ mais Moussa Faye était rentré à cause d’une blessure) étaient en regroupement fermé à l’Arène nationale, en préparation du Tolac 2023 à Niamey (17-19 mars 2023). Pendant tous ces jours, ils ont tous abattu un travail de titan sous le regard du coach national, Ambroise Sarr, de son adjoint Bafa Guèye et sous la supervision du DTN Khalifa Sow.

Mais, à l’issue de l’entraînement de ce samedi matin, et de la réunion d’évaluation qui s’en est suivie, le staff technique a choisi les cinq lutteurs qui devront représenter le Sénégal.

Une Tanière remaniée à 40%

C’est une équipe remaniée à 40% par rapport à la dernière équipe qui a représenté le Sénégal lors du dernier Tournoi de Dakar (4-6 novembre 2022). En effet, sur les 5 d’il y a un an, trois sont maintenus : Ngor Niakh (76 kilos), Gandia Fama (86 kilos) et Ordinateur passé de 100 à 120 kilos. En revanche, Moussa Faye (66 kilos) blessé et Boy Faye (120 kilos) qui n’était d’ailleurs pas du regroupement, ne seront pas du voyage. En revanche, Cheikh S. Sarr (66) et Birame Mbissine (100) kilos font leur entrée dans le 5 majeur.

Abou NDOUR

Liste des 5 lutteurs retenus

66 kilos : Cheikh S. Sarr

76 kilos : Ngor Niakh

86 kilos : Gandia Fama

100 kilos : Birame Mbissine

120 kilos : Ordinateur

Xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Programme du Tolac 2023

Lundi 13 – mercredi 15 mars 2023 : stage de recyclage des arbitres

Jeudi 16 mars 2023 : pesée suivie de la visite médicale

Vendredi 17 mars : compétition par équipes jusqu’à connaitre les finalistes

Samedi 18 mars 2023 : compétitions par catégories de poids jusqu’à connaitre les finalistes

Dimanche 19 mars 2023 : finales par équipes et par catégories de poids et fin du Tournoi

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...