Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Tolac : L’équipe nationale en regroupement à partir de demain jeudi 1er mars

En perspective du Tolac qui se joue à Niamey, du 17 au 19 mars 2023, le Sénégal avait déjà organisé un VSD il y a deux semaines, avec quinze lutteurs, c’est à dire trois par catégorie de poids.

C’était une manière pour le staff technique de voir à l’œuvre certains nouveaux lutteurs qui brillent depuis un moment. Mais, à partir de ce jeudi 2 mars 2023, toujours à l’Arène nationale, vont démarrer les choses plus sérieuses. Dix lutteurs, deux par catégorie de poids, devront être convoqués pour un regroupement fermé jusqu’au départ pour Niamey. Et, à l’arrivée, seuls cinq seront définitivement retenus, un par catégorie de poids, pour représenter le Sénégal dans cette compétition sous régionale.

Les favoris, les probables, les réaménagements possibles

Dans ce regroupement, quatre des cinq lutteurs qui ont constitué la dernière équipe nationale devraient être présents. Il s’agit de Moussa Faye (66 kilos), Ngor Niakh (76 kilos), Gandia Fama (86 kilos) et Ordinateur. Ce sont là les favoris naturels. Sans prétention aucune, l’on peut quand même dire qu’une convocation de Boy Faye est exclue à 90%, pour plusieurs raisons.

Aux côtés de ces favoris, il y a des lutteurs dont la présence est très probable. Ainsi, dans la catégorie des 66 kilos, le champion du Sénégal en titre étant empêché à cause d’une maladie, Adama Thior en l’occcurrence, Cheikh Sadibou Sarr, vice-champion, pourrait bien être là. Pour accompagner Ngor Niakh dans la catégorie des 76 kilos, le staff pourrait avoir des problèmes pour choisir entre Siny Bargny et Ismaila Diop. Au niveau des 86 kilos, le choix du deuxième lutteur pourrait se faire entre Ndiol Sana et Dibocor Sagne, entre autres possibilités.

Concernant la catégorie des 100 kilos, l’on va certainement assister à un bouleversement. En effet, titulaire au poste lors du dernier Tournoi de Dakar, Ordinateur semble forclos à cause de son poids jugé plus ou moins excessif. Dès lors, Bandit 40 ans, Tony Jr, Modou Diam Terry et El Hadj Ndiaye sont des candidats très sérieux au poste.

Arrive la dernière catégorie des 120 kilos où il pourrait y avoir un réaménagement. Ordinateur pourrait être la bonne carte à jouer pour le staff technique. Avec lui, on pourrait avoir Ndiol Géant ou Ngagne Sène.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...