Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Visiter 16 stades, engager Ama, Tapha Tine, Sa Thiès, Boy Niang, Siteu… les 20 ans de succès d’Assane Ndiaye

Entre son premier combat opposant Ness à Pape Sène, en 2004 au stade Assane Diouf, et son dernier entre Ablaye Ndiaye et Maurice Diouf à l’Arène nationale, en 2024, le patron de Baol Production a déjà passé 20 ans dans l’arène. Ce n’est pas rien.

Un Promoteur de dimension internationale

Dans ces vingt longues années, Assane Ndiaye a organisé des combats dans seize sites différents dont Assane Diouf, Iba Mar Diop, Demba Diop, Léopold Senghor, Ely Manel Fall, Ndiaw Macodou de Thiès, Massène Sène de Fatick. Assane Ndiaye est même allé organiser des galas de lutte hors de nos frontières, en Gambie et en Côte d’Ivoire plus précisément.

Des combats de rêve à son actif

Aussi, Assane Ndiaye, en tant qu’amateur connaissant les affiches de rêve, a organisé des combats très attendus tels Tapha Tine vs Talla Gaïndé, Papa Sow vs Ama Baldé, Siteu vs Zoss, Sa Thiès vs Bombardier Jr, Fils de Balla vs Général Malika, Mbaye Gouye gui vs Mame Balla, Boy Niang vs Dolf.

Moussa Ndoye vs Mbaye Gouye gui : un plateau XXL pour fêter ses 20 ans dans l’arène

20 ans dans l’arène, comme Promoteur de lutte, ça se fête. Et ce n’est pas Assane Ndiaye qui dira le contraire. Le patron de Baol Production a, en effet, choisi un combat venu d’ailleurs pour ses 20 ans de présence dans l’arène.

Vainqueur de Marley et Armée lors de ses deux derniers combats, non sans présenter un physique très convaincant, Mbaye Gouye gui fait partie des meilleurs espoirs actuels de l’arène. Mais il fait face à un Moussa Ndoye qui, bien qu’ayant perdu son dernier combat contre Sa Thiès, a battu de vrais caïds comme Modou Anta, Bébé Saloum, Mamady Ndiaye, Dolf, Alioune Sèye 2, Tonnerre, Lac Rose.

Comme quoi, les amateurs sont très pressés d’être au 27 Juillet 2024, à l’Arène nationale, pour assister à ce combat attendu pour être l’un des meilleurs de la saison en cours.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...