Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Yeksil de Ngoundiane gagne à Adrien Senghor

La 8e journée de l’arène Adrien Senghor, organisée ce dimanche 9 janvier 2022, par les anciennes gloires de la lutte simple, a été remportée par Yeksil de Ngoundiane.

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, aucun véritable VIP ne figurait parmi les 42 lutteurs inscrits pour se partager le million mis en jeu par l’association des anciennes gloires, dont Abdou Wakhal est le président. On pouvait cependant noter de grands noms tels Mamadou Seck, Ibra Dione dit Yeksil de Ngoundiane, Pape Marone. Même s’il n’a pas un certain gabarit, Ngor Niaklh a réussi quand même à se hisser en demi-finale, battu qu’il a été par Mamadou Seck, après avoir étalé le talentueux Pape Marone.

Vainqueur de l’autre demi-finale devant Idy Thiandoum, Yeksil affronte et terrasse Mamadou Seck, en finale. Il rentre avec 500.000, contre 350.000 FCFA pour Mamadou Seck. Les deux demi-finalistes ont eu chacun 50.000 et les quart-de-finalistes 12.500 FCFA.

Préposée au micro, la diva Ndèye Fatou est rentrée avant la fin de la manifestation. Comme le batteur du jour, Maodo, elle devait aller honorer un autre engagement à Boyard, le même jour.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...