Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Zakari, DTN de lutte du Togo : « Je ne reconnais plus Balla, je suis déçu »

Directeur technique national de lutte du Togo, Esso-Rouram Zakari s’invite dans le débat et parle de Balla Gaye 2 qui, dit-il, l’a véritablement déçu.

« Contre Bombardier, Balla n’a pas voulu de l’accrochage. Dans ses combats antérieurs, chaque fois qu’il y avait accrochage, il était en position basse. Mais, face à Bombardier, il était toujours debout pendant les accrochages. »

« Balla est tombé dans le jeu de Bombardier »

« Et il n’arrive même plus à enchainer les actions. Et, dans ce contexte, Bombardier a l’avantage. Aussi, Balla a suivi le rythme de Bombardier ; ce qu’il n’avait pas l’habitude de faire. En adoptant la lutte à mi-distance, il est tombé dans le jeu de Bombardier. Sinon, il n’aurait pas dû avoir plus d’avertissements que Bombardier. »

« Le Balla que j’ai connu n’est pas celui-ci »

« On ne dirait même pas que c’est Balla Gaye 2. Ce Balla qui se rabaissait pour faire des hanchés et des rotations. Il reste debout et tente des actions. Habituellement, ce n’est pas comme ça qu’il luttait. Pourtant, il était favori walay. Le Balla que j’ai connu n’est pas celui-ci. Je ne le reconnais plus. Je suis déçu. »

« Il n’a jamais cherché à déséquilibrer Bombardier »

« Il n’a jamais cherché à déséquilibrer Bombardier. C’était pourtant parmi son fort. Encore une fois, lorsqu’il reste debout, en haut, Balla ne peut faire d’action. »

« Le seul défaut de Balla… »

« Sur les plans technique et tactique, Balla est en avance sur Bombardier. Il est un vrai technicien. Son seul défaut, lorsqu’il y a long accrochage, il perd le souffle. C’est pourquoi il a l’habitude d’abréger ses combats. Il se fatigue vite et s’essouffle vite. Bombardier est bon mais pas technique. Depuis samedi, je suis déçu et découragé du Lion de Guédiawaye. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...